Dollo Ado IDP 8 June 2017_19.JPG
PNUD en Éthiopie


Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence, Mark Lowcock, et l’Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement et Vice-président du Groupe des Nations Unies pour le développement, Achim Steiner, se rendront en Éthiopie du 27 au 29 janvier afin de souligner l’immense défi de l’insécurité alimentaire persistante auquel ce pays est confronté et de mettre en avant la nouvelle approche préconisée pour y remédier.

Si l’Éthiopie a fait des progrès remarquables en matière de développement et de lutte contre l’insécurité alimentaire au cours des trois dernières décennies, sa vulnérabilité à la sécheresse a entraîné une insécurité alimentaire récurrente. Au cours des derniers mois, les habitants des régions de Somali et d’Oromo ont été déplacés par centaines de milliers, ce qui a nécessité une réponse humanitaire supplémentaire de grande envergure. Aujourd’hui, des millions de personnes ont besoin d’aide pour survivre, pour lesquelles 900 millions de dollars devront être mobilisés cette année.

Au cours de leur visite, les responsables des Nations Unies souligneront la nécessité de poursuivre l’aide humanitaire vitale en tant que priorité urgente tout en agissant de manière à poser les fondements indispensables pour promouvoir la résilience à long terme aux éventuels chocs et favoriser les activités de relèvement dans le futur. Ils rencontreront de hauts responsables gouvernementaux ainsi que des partenaires humanitaires et de développement, et se rendront sur le terrain à la rencontre des personnes touchées par la sécheresse en vue d’évaluer l’efficacité des programmes qui lient la réponse humanitaire à la résilience et au relèvement. Ils assisteront également au Sommet de l’Union africaine et participeront à une réunion de haut niveau sur la Nouvelle façon de travailler prônée par les Nations Unies qui consiste à transcender la fracture entre l’aide humanitaire et l’aide fournie au titre du développement.

Icon of SDG 02

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe